La recherche

Les progrès effectués depuis trente ans dans le traitement des cancers de l'enfant permettent de guérir en 2014 trois enfants sur quatre.

Cependant, l'objectif de tous les pédiatres cancérologues est d'atteindre le plus vite possible 100% de guérison tout en réduisant au minimum les séquelles engendrées par certains traitements. Ces progrès indispensables reposent sur une stratégie de recherche à  la fois clinique et biologique développée au sein de la SFCE, en collaboration avec de nombreux organismes de recherche institutionnels.

1. Epidémiologie des cancers de l'enfant

En association avec l'INSERM, la SFCE a participé depuis de nombreuses années à  la mise en place de registres régionaux des cancers de l'enfant ; cette collaboration se poursuit actuellement grâce à  la création d'un Registre National des Cancers de l'Enfant. La constitution de ce type de registre permet des analyses statistiques précises portant à  la fois sur la fréquence et la répartition des cancers de l'enfant et leur évolution dans le temps mais également la recherche de facteurs de risque favorisants leur apparition. L'intérêt économique de ce registre est également très important afin de permettre une adaptation du système de santé aux besoins de la population.

2. Recherche clinique

  • Protocoles thérapeutiques

Depuis de nombreuses années un comité d'experts de la SFCE a été créé pour chacune des principales tumeurs pédiatriques (par ex: les neuroblastomes, les lymphomes etc ...). Son rôle est de développer des thèmes de recherche et d'élaborer et analyser les résultats de protocoles de recherche clinique spécifiques de chaque affection en fonction des nouvelles données scientifiques connues. Définir la meilleure stratégie thérapeutique connue nécessite en effet de traiter le plus grand nombre possible de patients de manière uniforme, d'analyser les données et les résultats selon des méthodes rigoureuses. En 2006, La SFCE développe et soutient environ 35 protocoles thérapeutiques. Ces traitements protocolaires sont du domaine de la recherche clinique et répondent aux critères définis par la loi Huriet portant sur les pratiques médicales dans le domaine de la recherche.
Les objectifs de ces protocoles de recherche clinique sont doubles : à  la fois poursuivre l'amélioration des résultats dans les affections dont le taux de guérison reste faible mais aussi permettre une guérison de meilleure qualité en limitant non seulement les risques thérapeutiques immédiats mais également les séquelles à  long terme. Enfin, lorsqu'un consensus national ou international a été obtenu sur la stratégie thérapeutique optimale pour une tumeur spécifique, le groupe d'experts élabore des recommandations thérapeutiques permettant d'assurer une prise en charge homogène des patients dans tous les centres de la SFCE.

  • Développement de nouveaux traitements

La recherche de nouvelles molécules actives contre les cancers de l'enfant est l'un des objectifs prioritaires de la SFCE en liaison étroite avec l'industrie pharmaceutique. De façon parallèle au développement clinique des nouvelles molécules, la recherche en pharmacologie se développe permettant de mieux comprendre les modes d'action et les particularités des médicaments anti-cancéreux. Les techniques d'imagerie médicale en pleine innovation, les nouvelles modalités des radiothérapies sont là  encore des thèmes de recherche auxquels participe activement la SFCE.

  • Lutte contre la douleur

Liée à  de multiples causes en rapport soit avec la maladie soit avec le traitement, les phénomènes douloureux aigus ou chroniques sont rencontrés fréquemment dans la pratique clinique quotidienne en oncologie pédiatrique . Ils nécessitent une prise en charge spécifique adaptée aux particularités de l'enfant. Le "groupe douleur" de la SFCE dirige actuellement ses efforts sur l'utilisation de meilleures méthodes de contrôle de la douleur et sur l'amélioration des techniques d'évaluation tout en participant à  la formation continue de l'ensemble des équipes.

  • Psycho-oncologie

Le retentissement de la maladie sur la vie familiale, sur l'enfant et son psychisme, la question du deuil qui se pose parfois, la prise en charge des adolescents et leurs spécificités, les entretiens avec les fratries, l'accueil dans les services médicaux, la place des différentes psychothérapies sont autant de thèmes abordés par les groupes de réflexion de la SFCE dans le domaine de la psycho-oncologie.

Pour plus d'informations : télécharger le document "mon enfant et la recherche en cancérologie"

3.  Recherche biologique

Le champ de la recherche sur les cancers de l'enfant est très vaste. Il porte sur l'ensemble des mécanismes conduisant à  l'apparition et au développement des cancers. Ces avancées n'ont pu être obtenues qu'au travers d'une collaboration étroite des équipes cliniques avec de nombreux organismes de recherche universitaires, l'INSERM, le CNRS et grâce au soutien d'associations caritatives et de dons privés. Les progrès réalisés ont permis dans certaines tumeurs comme le neuroblastome, d'adapter la stratégie thérapeutique aux caractéristiques biologiques présentes chez le patient (amplification de l'oncogène MYCN par exemple). Cependant de très nombreuses inconnues persistent et justifient de continuer l'effort dans ce domaine en vue d'améliorer les connaissances sur la biologie des tumeurs de l'enfant, mais également de permettre le développement de nouvelles approches thérapeutiques (immunothérapie, thérapie génique).

4. Associations et Cancers de l'Enfant

Pour plus d'informations sur les associations : cliquer ici

5. Liste de liens utiles


6. Information sur les différentes tumeurs de l'enfant

Plusieurs sites proposent des informations complémentaires selon les pathologies.


7. Appels d’offres à projets de recherche concernant les cancers et leucémies de l’enfant et de l’adolescent