Accueil

 

 

 

 

 

 

LE 14 NOVEMBRE 2018 :

 

De la part de Jean Michon, Président de la SFCE et du Dr Dominique Valteau-Couanet, Présidente du Conseil Scientifique de la SFCE :

 

La SFCE se félicite du communiqué de la Ministre de la Recherche, Madame VIDAL, annonçant la mise à disposition dès 2019 d'un fond de 5 Millions d'Euros par an destiné à la recherche fondamentale permettant de mieux faire progresser les traitements des cancers de l'Enfant et de l'Adolescent actuellement non guérissables, en plus des financements alloués par l'Institut National du Cancer et le Plan Hospitalier de Recherche Clinique.

 

Voir le Communiqué de presse du Collectif GRAVIR duquel la SFCE est partie prenante.

"Frédérique Vidal, Ministre de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur, annonce que le Gouvernement déposera un amendement au projet de loi de finances 2019 afin de consacrer un budget supplémentaire de 5 Millions d'Euros à la recherche sur les cancers pédiatriques. Ce montant viendra s'ajouter au budget de l'INCA et des PHRC dès 2019. Nous nous félicitons de cette avancée et remercions Madame la Ministre ainsi que toutes les personnes qui se sont mobilisées pour ce fond supplémentaire, notamment les députés Amélie de Montchalain et Michel Lauzzana.

En complément de ce fond, nous attendons les discussions sur la prochaine proposition de loi déposée par Nathalie Elimas et soutenue par Michel Lauzzana, co-présidents du groupe d'études cancer à l'Assemblée Nationale.

Avec les membre du Collectif GRAVIR qui rassemble Associations de parents, de patients, fondations pour la recherche et les médecins de la Société Française de lutte contre les Cancers et Leucémies de l'Enfant, nous soutenons cette proposition de loi qui vise à mieux accompagner les familles et les jeunes (AJPP, droit à l'oubli) et aussi à établir, au sein de l'INCA, une obligation de négociation avec les acteurs de la recherche, afin d'élaborer un plan quiquennal sur les besoins de la recherche en cancérologie pédiatrique et d'aboutir à la fixation d'un seuil minimal d'investissement public fixé annuellement par Décret.

Des mesure de fond qui permettront, ensemble, de FRANCHIR UN CAP pour les enfants et les jeunes atteints de cancer."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte de France des centres spécialisés

Pour plus d'informations : cliquez ici

Fichier: